Les énergies renouvelables

1
La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, concernant les énergies renouvelables sur le territoire, et sur leur potentiel de développement

Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…

Re: Les énergies renouvelables

2
Association chap.eau :
"potentiels exploités pleinement", ça veut dire quoi? Pouvez-vous donner plus de chiffres, exemple :
combien d'éoliennes, combien de maisons équipées en solaire, etc, pour atteindre le potentiel ? Une colonne ajoutée au slide serait la bienvenue.
Une fois exploités "pleinement", il reste donc encore 90% qui ne seront jamais renouvelables?

Re: Les énergies renouvelables

3
Bonjour, je fais partie du bureau d'étude BL Evolution qui a élaboré le diagnostic :
Vous trouverez des éléments de réponse et des précisions par filière dans les p. 2-13 du chapitre (détails chiffrés : exemple pour l'éolien dont le potentiel estimé est de 30 mâts). Les estimations réalisées concernent le potentiel de production d'énergie renouvelable sur le territoire, donc d'énergie renouvelable locale. Le potentiel estimé est entre 150 et 250 GWh . cela représente entre 9% et 16% de la consommation d'énergie du territoire. Cela signifie donc que le territoire ne peut pas être indépendant énergétiquement mais peut subvenir à ses besoins énergétiques à hauteur d'environ 10% en exploitant ses ressources renouvelables, pour les 90% restant, l'énergie doit être produite hors du territoire.

Re: Les énergies renouvelables

4
Je trouve que vous ne parlez pas assez des Morin et de leur potentiel pour produire de l'énergie verte
La micro-hydroelectricite pourrait permettre de profiter d'une énergie constante (l'eau marche jour et nuit, contrairement à l'éolien, au solaire, etc.).
De plus, la micro-hydroelectricite bien réalisé n'a pas un impact significatif sur les cours d'eau comme un barrage pourrait avoir. Cela n'utilise pas (ou moins) des ressources rares que le solaire également...
4 lignes me parait un peu léger...

Vous ne parlez pas non plus de développement de la géothermie autre que sur Coulommiers... Inutile ?
cron